Winchester: la genèse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Winchester: la genèse

Message par freebird le Mar 28 Fév - 10:05

Copie d'un article écrit et publié sur Paléo, mais qui je crois aura sa place ici:


Présentez une arme à levier de sous garde à quelqu’un et demandez-lui s’il sait ce que c’est. Il est statistiquement probable qu’il vous répondra « une Winchester » (s’il répond, pour tous les modèles : « une Marlin », conseillez-lui de consulter Smile )
Mais comment les premières Winchester à levier de sous garde sont-elles apparues ? Génération spontanée ou lente évolution darwinienne ? Voici un résumé succinct de leur genèse.


Les prémices.

En 1841, en Angleterre, messieurs Golden et Hanson déposent un brevet pour une balle fulminante, c’est à dire un projectile révolutionnaire dont la balle, creuse, contient une matière servant à la fois d’amorce et de propulseur.

En 1847, le londonien Taylor reprend le principe de cette balle fulminante et imagine de la placer dans un magasin situé sous le canon d’une arme à feu.

Walther Hunt, un américain, reprends ensuite ces idées à son compte et se voit attribuer le brevet 7501 d’Août 1846 pour une carabine à répétition à balles autopropulsée.

1849 - Hunt repeating rifle (ou Volition rifle)
L'arme utilisait un magasin sous le canon, un levier à anneaux pour manœuvrer le mécanisme. Le projectile, dit "rocket ball" était une balle creuse en plomb (un peu comme une Minie très profonde) qui contenait la poudre, tenue en place par un disque percé. La mise à feu se faisait par amorçage séparé.
Ce modèle est excessivement rare. En fait, il n’en existe qu’un exemplaire connu, et il est depuis « toujours » dans la collection de la société Winchester.





1850-51 - Jennings rifle
Cette arme, dont les différents modèles seront fabriqués à environ 5000 exemplaires, est la descendante technique directe de la Hunt.
1st model: fusil à un coup à amorçage automatique, calibre .54
2nd model: arme à répétition à magasin sous le canon, amorçage automatique.
3eme modèle : arme à un coup à chargement par la gueule, comme qui dirait un retour en arrière...
La fabrication des carabines Jennings est financée par un quincaillier New-Yorkais, Courtland Palmer, et la fabrication a lieu chez Robbins et Lawrence. Deux ouvriers de cette firme vont se pencher sur cette arme. L’un s’appelle Daniel Baird Wesson. L’autre, Benjamin Tyler Henry. Ce dernier a déjà été familiarisé avec les premiers balbutiements de l’arme à répétition américaine, le « waterproof rifle », chaînon manquant entre le fusil Hall et la carabine Spencer.


Jennings 1er modèle, photo Wild West Treasure

Peu après, un troisième larron rejoint l’aventure, un certain Horace Smith. Il s’associe avec Daniel B. Wesson et fondent à Norwich Connecticut, la Smith & Wesson company.

1854  Smith&Wesson lever action repeating pistol.

Sur un brevet (n°10535) daté du 14 février 1854 de H. Smith et D. Wesson, seront fabriqués en 1854-55 environ un millier de pistolet à répétition, à Norwich, dans le Connecticut.
Mécanisme à levier de sous garde, boîtier acier, magasin tubulaire chargé par l'avant situé sous le canon. La cartouche contient la poudre (comme la rocket ball), mais aussi l'amorce. Il existe deux modèles, un en calibre 30, canon de 4", l'autre en calibre 38, canon de 8". On connait aussi quelques carabines. La faiblesse de la cartouche n'en fait pas une arme à succès, pas plus que les gros problème d'étanchéité...



En parallèle de cette expérience, Smith & Wesson expérimentent à partir des brevets français de Pottet et Flobert et déposent en Août 1854 le brevet 11496 pour une munition à étui métallique et amorçage incorporé. Mais les coûts de fabrication de cette munition empêchent son développement industriel, et faute de munition adaptée, les ventes des pistolets à répétition ne décollent pas, mettant la société en péril.
Un groupe de commerçant de New York et de New Haven reprend l’affaire. Smith et Wesson  ne sont plus que des associés et tous les brevets concernant les armes à répétition passés et futurs sont cédés à la nouvelle structure, la Volcanic Repeating Arms Cie. Parmi les investisseurs se trouve un homme d’affaire œuvrant dans la confection, Oliver F. Winchester.

1855-57 Volcanic lever action pistol
La Volcanic Repeating Arms Cie continue à sortir et améliorer ses modèles (mais pas la munition...). Le magasin devient partie intégrante du canon. L'aspect de la crosse et de la carcasse en bronze permet de différencier ces armes des S&W antérieurs. Apparaît également un modèle de carabine.
Faute d’une munition adéquate, les armes de la nouvelle société ne se vendent pas mieux qu’avant et la société se trouve vite acculée à la faillite.













1857-1866 – New Haven Arms Cie.
En 1857, la société est réorganisée et devient la New Haven Arms company, rachetée par Oliver F. Winchester qui en devient dès lors seul et unique propriétaire.
Malgré les changements dans la société, les armes seront toujours commercialisées sous le nom Volcanic. Sont diffusés différents modèles de pistolets et de carabines, en calibre 30 et 38.
Oliver Winchester s’est adjoint, dès la création de sa compagnie, les services de Benjamin Tyler Henry, certainement sur recommandation de messieurs Smith et Wesson. À cette date, S&W ont développé une cartouche de .22 court à percussion annulaire qu’ils chambrent dans leur révolver n°1, après avoir acquis une licence d’utilisation du brevet de Rollin White qui protège le principe du barillet foré de part en part.
Sur la base de cette cartouche, Henry va développer une munition de calibre .44 à percussion annulaire, qui sera au point en 1858. Comme l’invention de Smith et Wesson possède une antériorité évidente, aucun brevet ne sera déposé pour protéger cette invention, mais Oliver Winchester se protégera d’éventuelles poursuite par une lettre envoyée à leurs anciens associés.
En 1859, Henry perfectionne sa munition en la dotant d’une balle à nez plat, permettant l’utilisation dans un magasin tubulaire. La cartouche devient la .44 Henry Flat.

1860 - Henry repeating Rifle.
La puissance de cette munition rend le concept viable. Certes, d'un point de vue militaire, cette puissance n'est pas adaptée aux méthodes du temps, mais pour un usage chasse-défense (ou escarmouche-guerres urbaines), elle est parfaite.
Henry adapte le mécanisme à sa nouvelle munition en dotant la culasse d’un percuteur (deux en réalité), et d’un extracteur. L’invention est déposée sous le brevet 3446 du 16 octobre 1860 attribué à Benjamin T. Henry. Toutefois, Oliver F Winchester apparaît sur le brevet en tant que co-inventeur.
Pour assurer la production de cette arme, Winchester passe un accord spécifique avec Benjamin T. Henry, aux termes duquel celui-ci se voit octroyer un contrat pour la fabrication de 5000 carabines qui porteront son nom.
Un des principes cardinaux de O. Winchester était de refuser de payer des royalties pour un brevet dont il détenait les droits.
Henry se retrouve Directeur de la New Haven Arms Cie et signataire d’un contrat de sous-traitance pour la production des armes qu’il a inventées... La société mets à sa disposition les bâtiments, équipements et matières premières, reste à sa charge l’embauche la direction et la paie des ouvriers, son revenu étant constitué par la différence entre le prix d’achat contractuel et le coût de revient, sachant que son salaire de Directeur est suspendu.
Au bout des cinq ans de contrat, les 5000 carabines commandées ont été livrées et Henry a gagné le double de ce que lui aurait rapporté son salaire de Directeur sur la même période.
Toutefois, mécontent de la situation Henry va se brouiller avec O. Winchester et quittera la société pour redevenir armurier à son compte après avoir essayé de se voir attribuer de manière légale la propriété de la New Haven Arms Cie.
Cette opération ayant échoué, O.F. Winchester modifiera les statuts de la société qui deviendra alors la Winchester Repeating Arms Company (1866.)




C'est de la carabine Henry que descendront les Winchester 66, 73 et 76.


Sources:
Flayderman Guide to antique american firearms,
La Gazette des Armes 86, article de Yves Cadiou
photos empruntés à différents vendeurs d'antiquités (Wild West Treasures, James D. Julia)
avatar
freebird
WFL 1er

Messages : 533
Date d'inscription : 28/02/2017
Age : 48
Localisation : Lot, 46

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Winchester: la genèse

Message par Jeppesen le Mar 28 Fév - 12:35

Magnifique et passionnante introduction à la HENRY, et donc à sa descendance directe !

Et fort bien illustrée, de surcroit

Merci.
avatar
Jeppesen
WFL III

Messages : 529
Date d'inscription : 28/02/2017
Age : 68
Localisation : Haut de Seine (92)

Voir le profil de l'utilisateur http://old-pards-shooters.forumsactifs.com/forum

Revenir en haut Aller en bas

Re: Winchester: la genèse

Message par Jeanghis le Dim 5 Mar - 0:06

Merci Freebird pour ce nouveau plongeon dans la genèse.
Et quoi qu'on dise, c'est encore mieux quand on le lit en français !
avatar
Jeanghis
Administrateur

Messages : 1146
Date d'inscription : 25/02/2017

Voir le profil de l'utilisateur http://winchester-lsg.forumotion.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Winchester: la genèse

Message par Bebert le Dim 5 Mar - 9:40

Tu m'appris des trucs!
Merci
avatar
Bebert

Messages : 30
Date d'inscription : 01/03/2017
Age : 73
Localisation : Ovalie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Winchester: la genèse

Message par JML19 le Mer 8 Mar - 16:15

Bonjour

Super rétrospective bravo !
avatar
JML19

Messages : 85
Date d'inscription : 03/03/2017
Age : 63
Localisation : Brive la Gaillarde en Corrèze

Voir le profil de l'utilisateur http://jmleygo.monsite-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Winchester: la genèse

Message par Lone Rider le Mer 8 Mar - 16:57

Une photo de 2 Rocket-balls de calibres différents :



Deux photos du curieux percuteur des Volcanic, avec une sorte d'excroissance verticale dont j'avoue avoir un peu de mal à comprendre l'utilité :


avatar
Lone Rider

Messages : 114
Date d'inscription : 06/03/2017
Localisation : Belgique

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Winchester: la genèse

Message par freebird le Mer 8 Mar - 17:04

Merci pour ces photos de détail très intéressantes.

Hypothèse: la forme du percuteur pourrait servir à retenir le jonc de cuivre qui ferme la balle rocket et assure, censément, l'étanchéité?
Cela suppose alors que la montée de la suivante, d'une manière ou d'une autre, suffirait à l'éjecter?
avatar
freebird
WFL 1er

Messages : 533
Date d'inscription : 28/02/2017
Age : 48
Localisation : Lot, 46

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Winchester: la genèse

Message par Lone Rider le Jeu 9 Mar - 9:32

Perso, j'avais un peu cherché pour avoir une réponse mais, comme plus personne ne semble refaire des rocket-balls, je n'ai rien trouvé sur le fonctionnement exact du système. Mais, avec Internet, l'info évolue vite...
avatar
Lone Rider

Messages : 114
Date d'inscription : 06/03/2017
Localisation : Belgique

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Winchester: la genèse

Message par WICHITA le Jeu 9 Mar - 9:47

Tout les percuteurs des volcanics ont cette excroissance ?

Dans la vente de la collection ALAIN DELON, il y avait un VOLCANIC.

WICHITA
WFL IV

Messages : 467
Date d'inscription : 28/02/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Winchester: la genèse

Message par Cattleman Joe le Lun 1 Mai - 22:06

La Henry est une superbe carabine, inscrite sur ma liste de "un jour...".
Un copain cowboy en a une (repro, bien sûr). c'est une belle arme. Il faut juste penser (en CAS) à gérer l'avancée du "taquet" sous le canon (sinon...plus d'alimentation ! ).

Merci pour ce bel historique.
avatar
Cattleman Joe

Messages : 13
Date d'inscription : 01/05/2017
Age : 50
Localisation : Highlands

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Winchester: la genèse

Message par Jeppesen le Lun 1 Mai - 23:27

C'est un ami qui a acheté le Volcanic de la vente DELON.

L'une des rares pièces réellement intéressantes de cette vende, d'ailleurs, si j'ai bien compris

Il s'agit d'ailleurs d'un des tous premiers "modèles", et j'ai eu le plaisir de le tenir en main 

La "Henry", c'est sûr que c'est sympa !

Je crois bien que je connais la personne qui en utilise une au CAS clown


avatar
Jeppesen
WFL III

Messages : 529
Date d'inscription : 28/02/2017
Age : 68
Localisation : Haut de Seine (92)

Voir le profil de l'utilisateur http://old-pards-shooters.forumsactifs.com/forum

Revenir en haut Aller en bas

Re: Winchester: la genèse

Message par WICHITA le Jeu 4 Mai - 11:40

Jeppesen a écrit:C'est un ami qui a acheté le Volcanic de la vente DELON.

L'une des rares pièces réellement intéressantes de cette vende, d'ailleurs, si j'ai bien compris

Il s'agit d'ailleurs d'un des tous premiers "modèles", et j'ai eu le plaisir de le tenir en main 

La "Henry", c'est sûr que c'est sympa !

Je crois bien que je connais la personne qui en utilise une au CAS clown


il l'avait raconté sur mailly si je me souviens bien
le volcanic était plutôt crado selon ses dires...

WICHITA
WFL IV

Messages : 467
Date d'inscription : 28/02/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Winchester: la genèse

Message par Jeppesen le Jeu 4 Mai - 17:26

Il ne l'a pas laissé "crado", et moi j'ai "salivé" un max !  


dommage qu'il n'y ait pas de réplique convenable de cette arme, je n'hésiterai pas longtemps, je crois !


Je ne me rappelle pas avoir lu son post sur Mailly à ce sujet, j'ai dû le laisser passer !
avatar
Jeppesen
WFL III

Messages : 529
Date d'inscription : 28/02/2017
Age : 68
Localisation : Haut de Seine (92)

Voir le profil de l'utilisateur http://old-pards-shooters.forumsactifs.com/forum

Revenir en haut Aller en bas

Re: Winchester: la genèse

Message par zanflutte le Jeu 4 Mai - 17:32

+ frais
avatar
zanflutte

Messages : 160
Date d'inscription : 28/02/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Winchester: la genèse

Message par Jeppesen le Jeu 4 Mai - 20:13

Si c'est la photo de la mise en vente, pas si crado, le Volcanic !
avatar
Jeppesen
WFL III

Messages : 529
Date d'inscription : 28/02/2017
Age : 68
Localisation : Haut de Seine (92)

Voir le profil de l'utilisateur http://old-pards-shooters.forumsactifs.com/forum

Revenir en haut Aller en bas

Re: Winchester: la genèse

Message par zanflutte le Jeu 4 Mai - 21:49

c'est le catalogue de cette vente, sur lequel j'avais noté, en séance, les adjudications
avatar
zanflutte

Messages : 160
Date d'inscription : 28/02/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Winchester: la genèse

Message par WICHITA le Sam 6 Mai - 8:51

crado dedans qu'il disait....
Le post était, il me semble sur celui de la vente.

WICHITA
WFL IV

Messages : 467
Date d'inscription : 28/02/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Winchester: la genèse

Message par zanflutte le Sam 6 Mai - 11:19

comme dit par ailleurs, à l'époque, quasi toutes les armes étaient dans un état stigmatisant , au mieux, l'absence de soins de son propriétaire.
le Commissaire m'avait répondu qu'elles avaient été entreposées dans un endroit humide
Dommage que le propriétaire ne les ait pas soignées/graissées,...  comme sa mèche
avatar
zanflutte

Messages : 160
Date d'inscription : 28/02/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Winchester: la genèse

Message par 3008nato le Lun 12 Juin - 10:32

merci freebird..
j'en apprends tous les jours ...er je révise souvent

3008nato

Messages : 53
Date d'inscription : 14/03/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Winchester: la genèse

Message par Thistles le Lun 12 Juin - 12:04

zanflutte a écrit:comme dit par ailleurs, à l'époque, quasi toutes les armes étaient dans un état stigmatisant , au mieux, l'absence de soins de son propriétaire.
le Commissaire m'avait répondu qu'elles avaient été entreposées dans un endroit humide
Et sale, ben voyons !
avatar
Thistles

Messages : 637
Date d'inscription : 28/02/2017
Localisation : Haute-Garonne

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum