le doré des commémos

Aller en bas

le doré des commémos

Message par WICHITA le Ven 20 Oct - 8:51

On trouve quelquefois des commémos un peu fatiguées, cela peux arranger car elles sont de facto moins chère, la côte ayant pris une grosse baffe chute !
Ce qui part très vite c'est la dorure, cette dorure appliqué par un système d’électrolyse est réellement composé d'or a une épaisseur de quelques microns, donc très fragile.
Mais comment la refaire?
Bien sur il y a la solution du bijoutier (un vrai), mais quid de la facture?
Ensuite j'avais penser à la feuille d'or, on trouve même sur ebay à pas trop cher; un bon nettoyage de la partie concernée, démonter de toutes pièces accessoires, un bon pinceau et hop ! 
Mais, à mon avis, c'est trop beau-simple pour être vrai et en plus, j'ai pas essayé 
Avez vous d'autres idées, suggestions?
avatar
WICHITA
WFL IV

Messages : 1100
Date d'inscription : 28/02/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: le doré des commémos

Message par romeo33 le Ven 20 Oct - 9:29

Pour le bijoutier, cela va dépendre de la taille de la pièce a redorer et de l’épaisseur que l'on désire déposer. 
J'ai déjà posé la question pour la plaque de couche d'une 94 commémo 1866 a un collègue dont l'épouse est bijoutière et fait ce genre de traitement.
La réponse a été sa dépend, il faut avoir la pièce pour faire un devis, comme le défaut était très très léger, j'ai laissé tomber.
avatar
romeo33

Messages : 255
Date d'inscription : 18/03/2017
Localisation : Du coté de Bordeaux

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: le doré des commémos

Message par Jeanghis le Ven 20 Oct - 12:53

Il faut environ 2 ou 3 g d'or pour une dorure de boîtier (pas plaquage) mais je ne suis pas sûr qu'elle puisse se faire directement car notamment dans les années 64-82, années essentielles des "commémos", Winchester utilisait des alliages secrets à base de couillonium et pratiquait sans doute une première sous-couche laiton ou autre avant l'électrolyse or.
En plus si les pros commencent à dire "ça dépend" on n'est pas sortis du bourbier.

Sinon , facile clown :
http://wiki.scienceamusante.net/index.php?title=Dorure_d%27une_cl%C3%A9_par_%C3%A9lectrolyse
avatar
Jeanghis
Administrateur

Messages : 3494
Date d'inscription : 25/02/2017
Age : 65

Voir le profil de l'utilisateur http://winchester-lsg.forumotion.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: le doré des commémos

Message par CLOSDELIF le Ven 20 Oct - 13:17

Jeanghis a écrit:Il faut environ 2 ou 3 g d'or pour une dorure de boîtier (pas plaquage) mais je ne suis pas sûr qu'elle puisse se faire directement car notamment dans les années 64-82, années essentielles des "commémos", Winchester utilisait des alliages secrets à base de couillonium et pratiquait sans doute une première sous-couche laiton ou autre avant l'électrolyse or.
En plus si les pros commencent à dire "ça dépend" on n'est pas sortis du bourbier.

Sinon , facile  clown  :
http://wiki.scienceamusante.net/index.php?title=Dorure_d%27une_cl%C3%A9_par_%C3%A9lectrolyse
Ton lien est d'une clarté plus que biblique !
N'importe quel enfant peut donc réaliser le travail (sous contrôle des parents bien sûr)
Au boulot Gabriel* !!!!!!

ù
* Tu nous diras ??????

_________________
Non nobis Domine, non nobis, sed Nomini Tuo da Gloriam.
avatar
CLOSDELIF
Administrateur

Messages : 2886
Date d'inscription : 26/02/2017
Age : 66
Localisation : Tarn

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: le doré des commémos

Message par CLOSDELIF le Ven 20 Oct - 13:35

Sérieusement, quand on voit le boulot pour mettre a nu un mécanisme, forcément décanonné, plus le travail à réaliser sur une base pas connue ni saine (alliages plus ou moins frittés à l'époque), plus le poids de l'or, le prix de l'heure, les charges taxes et impôts divers....il appert clairement que sauf en cas de valeur affective puissante (donc inchiffrable) le jeu n'en vaut sans doute pas la chandelle!
Et je passe sous silence le risque de louper l'opération, avec pour sanction....devoir recommencer !

_________________
Non nobis Domine, non nobis, sed Nomini Tuo da Gloriam.
avatar
CLOSDELIF
Administrateur

Messages : 2886
Date d'inscription : 26/02/2017
Age : 66
Localisation : Tarn

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: le doré des commémos

Message par romeo33 le Dim 22 Oct - 12:24

Et sinon comment faites vous pour garder le dore bien brillant et éviter l'apparition de taches plus foncées qui disparaissent au lustrage.
La protection par passage d'une lingette imprégnée d'huile pour arme n'a pas l'air très efficace.
avatar
romeo33

Messages : 255
Date d'inscription : 18/03/2017
Localisation : Du coté de Bordeaux

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: le doré des commémos

Message par Jeppesen le Dim 22 Oct - 13:44

Ben, moi, j'évite tous ces petits problèmes en m'abstenant d'acheter des "commémos"... 
avatar
Jeppesen
WFL III

Messages : 1258
Date d'inscription : 28/02/2017
Age : 69
Localisation : Haut de Seine (92)

Voir le profil de l'utilisateur http://old-pards-shooters.forumsactifs.com/forum

Revenir en haut Aller en bas

Re: le doré des commémos

Message par CLOSDELIF le Dim 22 Oct - 13:54

Jeppesen a écrit:Ben, moi, j'évite tous ces petits problèmes en m'abstenant d'acheter des "commémos"... 
Pareillement....Je n'ai d'ailleurs qu'une seule arme portant un peu d'or !
Et c'est un cas bien spécial: C'est un cadeau d'un ami très cher, et elle porte en incrustation d'or, mon nom (à peu de choses près) : "Baret frères à ST Etienne"

_________________
Non nobis Domine, non nobis, sed Nomini Tuo da Gloriam.
avatar
CLOSDELIF
Administrateur

Messages : 2886
Date d'inscription : 26/02/2017
Age : 66
Localisation : Tarn

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: le doré des commémos

Message par Jeppesen le Dim 22 Oct - 15:57

Hé, hé, effectivement
avatar
Jeppesen
WFL III

Messages : 1258
Date d'inscription : 28/02/2017
Age : 69
Localisation : Haut de Seine (92)

Voir le profil de l'utilisateur http://old-pards-shooters.forumsactifs.com/forum

Revenir en haut Aller en bas

Re: le doré des commémos

Message par amateur le Mar 31 Oct - 19:20

Bonjour,
Pour moi, c'est facile, je ne m'en suis encore jamais servi mais bon, ça va venir. J'en ai une autre qui est nickelée je crois, une Cow-Boy. C'est pas mal et ça semble plus costaud, à voir.
En parlant de ça, il y a peut être aussi la solution du nickelage, il se vend des kits pour le faire soi même, principalement dans le monde de la voiture de collection et c'est assez abordable. En plus, ça fera un modèle unique.

amateur

Messages : 5
Date d'inscription : 06/10/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: le doré des commémos

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum